L’histOire du
PARC EXPLOR WENDEL

C’est en juin 1856 qu’est extrait le premier bloc de charbon de Petite-Rosselle, au puits Saint-Charles situé à deux kilomètres de ce qui deviendra le « siège Wendel », puis le Parc Explor Wendel.

Plusieurs puits seront ensuite foncés de 1862 à 1889 : Wendel 1, Wendel 2, Vuillemin 1 et Vuillemin 2 (dont le chevalement est encore visible à l’entrée du site). Le puits Wendel 3 est foncé en 1952, et équipé, en 1958, du lavoir 3, à la pointe de la modernité.

Après 1960, la récession charbonnière s’installe en France, l’exploitation et les investissements se poursuivent jusqu’en 1986, date à laquelle le siège cesse son activité.

Découvrir
Vue aérienne du site des puits Wendel 3 - 2 et 1, des lavoirs 1-2 et 3 et du terril central (à droite). A l'arrière-plan, le site des puits Gargan.

Logo Parc Explor Wendel

L’extraction du premier bloc de charbon à Petite-Rosselle

C’est en juin 1856 qu’est extrait le premier bloc de charbon de Petite-Rosselle, au puits Saint-Charles situé à deux kilomètres de ce qui deviendra le « siège Wendel », puis le Parc Explor Wendel.

Après cette découverte, Emile Vuillemin, ingénieur conseil auprès de la Compagnie anonyme des mines de Stiring, fondée par Charles de Wendel et Georges Hainguerlot, propose d’effectuer de nouveaux sondages vers le sud afin de développer l’exploitation, limitée au nord par la frontière.


Découvrir
Vue aérienne du site du puits Wendel, avec les chevalements des puits 3 - 2 et 1 et les lavoirs. 1958

Du fonçage des premiers puits à la bataille du charbon

Plusieurs puits seront ensuite foncés de 1862 à 1889 : Wendel 1, Wendel 2, Vuillemin 1 et Vuillemin 2 (dont le chevalement est encore visible à l’entrée du site). Le siège Wendel passe en 1889 sous le contrôle de la société « Les Petits-fils de François de Wendel et Cie ».

Après la Seconde guerre mondiale, le siège Wendel doit participer à la bataille du charbon en contribuant au triplement de la production lorraine en moins de 10 ans. En 1946, le siège Wendel est intégré aux Houillères du bassin de Lorraine, entreprise publique, dans le cadre de la nationalisation de l’ensemble des mines de charbon françaises.

Découvrir
Vue aérienne du site du puits Wendel, avec les chevalements des puits 3 - 2 et 1 et les lavoirs. 1958

Le développement du carreau Wendel dans les années 1950

Le puits Wendel 3 est foncé en 1952, et équipé, en 1958, du lavoir 3, à la pointe de la modernité. Les puits Wendel 1 et 2 sont également modernisés et équipés de nouveaux chevalements.

Après 1960, la récession charbonnière s’installe en France. Cependant, l’exploitation et les investissements se poursuivent au siège Wendel jusqu’en 1986, date à laquelle le siège cesse son activité.

Découvrir
Vue aérienne actuelle du Parc Explor Wendel

L’arrêt de l’extraction au siège Wendel

Jusqu’en 1989, une partie des infrastructures du site est encore utilisée pour le service des autres puits de la concession de Wendel encore en activité. Le puits Wendel 1 est fermé en 1989, Wendel 2 en 1992 et Wendel 3 en 2001.

Quant au chevalement du puits Vuillemin 2, foncé à partir de 1884, encore visible à l’entrée du site, il s’agit du plus ancien chevalement métallique conservé de l’ancien bassin houiller lorrain.

NEWSLETTER

Pour ne rien rater de l’actualité et des évènements du Parc Explor Wendel, rien de plus simple, puisqu’il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter.